[Linux-bruxelles] Vente liée , Test-Achats : enfin une réponse !

Manuel Schulte manuel.schulte at gmail.com
Jeu 10 Déc 12:24:23 CET 2009


2 problèmes par rapport à la vente liée...

1/ En Belgique elle est théoriquement interdite, mais par pour l'Europe:
preuve: les "smartphones"; actuellement, si vous prenez un abo pour minimum
2 ans chez un opérateur X, vous recevez "gratuitement" un iPhone d'Apple (ou
autre)... si c'est pas de la vente liée déguisée cela...
=> Il y a gros à parier que la Belgique doive adapter sa législation en la
matière pour suivre l'Europe...

2/ Jusqu'où doit on parler de vente liée?
Les pro-Microsoft disent que vendre l'OS avec le PC n'est pas de la vente
liée; sans l'OS, le PC ne sert a rien. Ce serait comme vendre une voiture
sans les roues, sous prétexte que chacun doit être libre de choisir la
combinaison jantes / pneus qui lui convient le mieux...
Il n'en est pas moins vrai que lorsque vous achetez une voiture, on vous
impose (sinon les jantes, que vous pouvez le plus souvent choisir... à titre
d'équipement optionnel), le choix des pneus que le fabricant a fait.
D'autre part, vendre un PC sans OS encouragerait le piratage... en effet, MS
considère que celui qui achète un PC sans OS ne va pas y installer Linux ou
un autre OS alternatif, mais bien une version piratée de Windows... Et
personnellement, je trouve que M$ n'a pas totalement tort sur ce point, n'en
déplaise aux afficionados d'OS alternatifs comme Linux (dont je fais au
passage partie).
Pour les OS, on pourrait aller plus loin: Quand vous achetez un Mac, on vous
impose aussi l'OS... Idem pour les téléphones portables / smartphones...
Jusqu'où a-t-on affaire à de la vente liée? Et quand on a décrété "c'est de
la vente liée", est-il toujours pertinent de l'interdir ou au contraire de
l'imposer?

Se pose aussi la question de la lisibilité de l'offre pour le consommateur.
Quand vous achetez un téléphone, c'est pour téléphoner... vous n'en avez à
priori rien à f... de savoir par quel moyen technique ou logiciel votre
téléphone fait son office.

C'est pareil pour l'imense majorité des utilisateurs de PCs... Ils ignorent
pour la plupart que des OS alternatifs existent et n'ont par ailleurs pas
non plus d'amour particulier pour Windows ou M$... ils voient le PC comme un
tout (comme le téléphone ou la voiture) et l'utilisent comme tel. L'OS
n'étant pas une finalité, mais (ce qu'il n'a d'ailleurs jamais cessé d'être)
un moyen, celui de réaliser les tâches que le consommateur entend réaliser
avec son PC.

En tant qu'utilisateur/consommateur averti de PCs, je trouve que le
consommateur devrait pouvoir choisir au moment de la commande du PC quel OS
il désire:
Windows ou autre et qu'en fonction de cela le prix de la configuration soit
adapté.
Le choix devrait aussi permettre de ne pas choisir d'OS, car soit on possède
déjà une licence Windows (le nouvel ordinateur *remplaçant* l'ancien, ou
simplement parce qu'il souhaite installer lui-même l'OS et économiser sur le
coût (inévitable) de la pré-installation par le vendeur.
Mais la plupart des consommateurs ne sont pas "avertis" (pas de jugement de
valeur dans ce que je dis), ils veulent une machine qui sert un but et ce
but n'a pour eux rien à voir avec ce que la machine en question a sous le
capot...

Bref, la question de la vente liée est loin d'être tranchée et fait encore
toujours débat... Il y a du pour et du contre...

A++
Manu

2009/12/9 Jacobson <jacobso1 at scarlet.be>

> > C'est quoi déja l'adresse m at il de test-achats?
>
> membres at test-achats.be
>
> c'est la seule que j'ai trouvé :(
> sinon, sur leur site, il y a des formulaires web
>
>
>
>
>
> --
> Linux-bruxelles mailing list
> Linux-bruxelles at lists.bxlug.be
> http://lists.bxlug.be/mailman/listinfo/linux-bruxelles
>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://listes.domainepublic.net/pipermail/linux-bruxelles/attachments/20091210/76e184e6/attachment-0001.html>


Plus d'informations sur la liste de diffusion Linux-bruxelles