[Linux-bruxelles] instabilité mutt + ssmtp

Aldo info at brlspeak.net
Jeu 2 Oct 18:28:42 CEST 2008


On Thu, Oct 02, 2008 at 12:10:58PM +0200, Frederic Peters wrote:
> Aldo écrivait :
> 
> > > Il y a des exemples dans la page de manuel :
> > > 
> > >   Some possible MDAs are "/usr/sbin/sendmail -i -f %F -- %T",
> > >   "/usr/bin/deliver" and "/usr/bin/maildrop -d %T".
> > > 
> > Justement, tu cites sendmail; mais en fait sendmail même quand il n'est pas
> > sur ta machine, il existe sous forme de symlink /usr/sbin/sendmail -> par
> > exemple postfix ou par ex. ssmtp. Si la commande est bsd (genre lpr pour
> > cups) je comprenais du coup pas pourquoi ça ne marche pas mais je suppose
> > que c dû à ssmtp, car une fois que je supprime ssmtp et le retroque pour
> > postfix, là le postage local est e nouveau possible.
> 
> Je ne comprends pas très bien ce que tu veux dire par "si la commande
> est BSD"; probablement qu'avec ssmtp l'interface /usr/sbin/sendmail
> n'est pas aussi complète/compatible qu'avec postfix ou exim, 

Ah d'accord.

>mais cela
> n'empêche en rien l'utilisation de par exemple maildrop en compagnon
> de ssmtp.

Oui, je sais; au départ la doc que j'ai lu parlait de combiner "mutt + ssmtp
+ getmail + maildrop";
à ce train-là je n'en vois plus la facilité pour le novice, autant qu'il se
tape alors un chti .fetchmailrc et une conf d'exim. Mais bon, mutt+ssmtp
seuls ça va aussi mais avec les limites, c'etait un peu le but du test, c ça
que j'ai apris.

Entre parenthèses, l'Imap par mutt ça marche aussi pas mal, mais faudrait
voir si on peut faire plusieures imaps sous un seul mutt (là c plus perso,
car j'ai six accomptes et voudrais pouvoir faire de l'imap quand en
déplacement).

Aldo. 




Plus d'informations sur la liste de diffusion Linux-bruxelles