[Linux-bruxelles] Re: Re: Espaces Publiques Numériques

Frederic Peters fpeters at entrouvert.com
Mar 19 Déc 15:27:55 CET 2006


Michel Applaincourt écrivait :

>> [moi qui dit que c'est nul de faire du logiciel propriétaire et
>> d'en faire la promotion ici]
>
> C'est effectivement une façon de voir la chose que je ne discuterai pas...

Pourtant c'est intéressant.


> Mon approche à moi est qu'aujourd'hui j'ai une société de 15 personnes 
> qui tourne en se basant presque exclusivement sur les logiciels libres.

Le malheur c'est qu'elle tourne en développant du logiciel propriétaire,
c'est qui économiquement est pas super intéressant, il y en a tout plein
qui font ça, et depuis longtemps.

En n'étant absolument pas objectif, je trouve beaucoup plus intéressant
une société de six personnes qui tourne en développant exclusivement des
logiciels libres, publiés sous licence GNU GPL, et développés de manière
publique, avec accès pour tous aux listes de discussions, systèmes de
suivi de bugs, etc.


> Pour ça, nous essayons de promouvoir les logiciels libres tout en vivant. 
> Il faut bien que ces 15 personnes et leur famille vive, non?

Bien sûr, mais considérer que cela implique de développer des logiciels
propriétaires, je trouve ça très triste.


> Donc si pour ça je dois faire quelques "entailles" dans la grande 
> philosophie du tout libre, je n'hésiterai pas a les faire.

Chacun fait ses entailles et après il y a un trou.

 [je sais je fais des maximes cons aujourd'hui]


> Tout ce que je vois c'est que depuis 6 ans nous avons convaincu assez bien 
> de clients du bien fondé des logiciels libres et leur "efficacité" et que 
> cela nous permet de faire vivre 15 personnes.

Mais tu n'as convaincu personne, pas même toi-même, qu'il y a possibilité
pour une entreprise de développer du logiciel libre, et d'être rentable.


> Sur ce, je suis prêt à débattre philosophiquement sur cette approche, 

C'est justement très peu philosophique, les grandes idées du logiciel
libre, je suis sûr qu'on les partage toutes et tous sur cette liste, ou
presque.

C'est l'application pratique de ces idées dans la vrai vie (celle où il
faut manger) qui m'intéresse.  Je ne sais pas quelles expériences tu as
dans le développement de logiciels libres, en individuel, en entreprise,
ni ce que tu en as tiré.

Mais j'aimerais savoir comment ta position actuelle (caricature: pour
manger il faut faire du logiciel propriétaire) vient d'expériences passées
avec le monde du libre.


> mais nepourrissons pas la liste avec ca....

Je ne pense pas du tout que cela soit pourrir[1], la promotion des
logiciels libres, la réflexion sur les modèles économiques associés, ça
entre dans le cadre.



        Frédéric


[1] mais si tes réponses entraient correctement dans les fils de
discussion, ça rendrait la lecture plus facile.





Plus d'informations sur la liste de diffusion Linux-bruxelles